Chroniqueuse – Amélie Diack

Chroniqueuse – Amélie Diack

J’ai aimé. Que dis-je? j’ai adoré ce roman. Je m’y suis perdue avec bonheur. J’y ai été l’otage admirative et terriblement consentante des personnages, de leur histoire. Je recommencerai avec autant de plaisir. Quand j’ai refermé Divine corruption, mes premiers mots ont été “oh, bon sang, oh mazette”. En général, quand je dis ça, c’est que la bavarde que je suis se retrouve muette de bonheur. Un livre à lire, à conseiller tant il est beau. Tant il est bon. A lire tout simplement.

Pour lire la critique, cliquez-ici

Amélie Diack https://litteratutemltipleunerichesse.wordpress.com/2018/04/09/divine-corruption-tome-1-deviance-david-alexandre-rousseau-2018/